Le CCFF

Le Comité Communal Feu de Forêt (CCFF) de La Londe est un acteur incontournable de la prévention incendie. Le CCFF de La Londe apporte son concours à la commune pour lui permettre d’exercer ses responsabilités en matière de prévention des incendies. Sans pour autant se substituer aux corps des sapeurs-pompiers, le CCFF participe également aux actions de prévention et aux opérations de lutte contre l'incendie. Le CCFF, sous l’autorité du Maire, est composé d’un bureau, d’une équipe d’Alerte, d’une équipe guidage et d’une équipe logistique.

Ses missions et ses moyens

Durant la période hivernale, le CCFF assure des missions d'information, de prévention et de contôle (débroussaillement, usage du feu…). En période estivale, ses 50 membres bénévoles, organisent des patrouilles. Equipés de 3 véhicules tout-terrains dont un véhicule porteur d’eau (pour l'attaque des feux naissants) et restant en contact radio permanent avec les services de secours et d’incendie du Var et la tour de guet de Notre-Dames-des-Anges, le CCFF assure ainsi une vigilance de tous les instants.

Ses activités

- Patrouilles de surveillance du Massif.
- Reconnaissance du terrain : répertorier, baliser et s’informer sur l’état des pistes et du débroussaillement.
- Informations, conseils aux propriétaires et contrôles sur les Obligations Légales de Débroussaillement (OLD).

Vous pouvez prendre contact avec le CCFF auprès de son président Fernand Revest au 06 73 67 41 76.

Feux de forêt : face aux imprudences, toujours plus de vigilance

AFFsensibilisation FEU foret Affiche2019 A4 webLes bons conseilsUne imprudence et c’est le début d’une véritable course contre la montre. Aujourd’hui, un feu sur deux est la conséquence d’une imprudence humaine. Aux abords de la forêt, un barbecue, un feu de camp, une cigarette jetée par la fenêtre de la voiture peuvent entraîner des départs de feu. Peu d’imprudences ont lieu en plein cœur de la forêt : 80 % des feux se déclenchent à moins de 50 mètres des habitations. Et c’est bien près des habitations que la vigilance doit être la plus accrue : travaux provoquant des étincelles (scie, bricolage, soudure…), jet de mégot, etc. De plus, le stockage de combustibles près des maisons (bois de cheminée, peintures, citernes de gaz) peut être un facteur aggravant. Ces comportements à risque concernent aussi bien les riverains que les touristes.

Aujourd’hui, 32 départements sont particulièrement exposés aux feux de forêt, des zones où les conditions météorologiques (vent, sécheresse, chaleur…) peuvent propager violemment et rapidement ces incendies. Lors d’un départ de feu, les services des pompiers (18) et des urgences (112 ou 114, destiné aux sourds et aux malentendants) doivent être alertés dans les plus brefs délais. Le lieu précis de l’incendie doit être indiqué pour une intervention rapide et efficace des secours. Les riverains doivent se confiner dans leur maison, le meilleur abri en cas de départ d’incendie. La préfecture met également à disposition des informations (via son site ou un répondeur) sur le risque feu de forêt. Rappelons que chaque année en moyenne en France, 3 000 incendies ravagent près de 12 000 ha de forêts

Plus d’informations : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/campagne-feux-forets

Photo 01 crÇdits ONF

 

Débroussaillement : rappel des obligations légales avant l'été

Les obligations légales de débroussaillement (OLD) sont plus que jamais à l'ordre du jour alors que la saison estivale approche. Le contexte sanitaire de ces derniers mois ne doit pas faire négliger la menace des incendies de forêts pour les biens, les personnes, la biodiversité et les espaces naturels.

La période du déconfinement peut être mise à profit pour réaliser ces travaux, soi-même ou par le biais d'une entreprise spécialisée.

Rappel : Jusqu'au 31 mai, le brûlage des végétaux issu du débroussaillement est autorisé, hormis les jours de vent d'une vitesse supérieure à 40km/h et pendant les épisodes de pollution de l'air. Du 1er juin au 30 septembre, par contre, plus aucun brûlage ne sera possible (période à risque pour les incendies de forêts).

- Télécharger le guide "Débroussailler dans le Var"

- Guide technique du débroussaillement : https://agriculture.gouv.fr/un-guide-technique-sur-les-obligations-legales-de-debroussaillement-old

- En savoir plus sur les OLD et le rôle d'assistance, de conseil et de prévention du comité Communal Feux de Forêts : http://bit.ly/infosdebrousaillement

Le débroussaillement

DY0KvYNXcAAqkuk

Pourquoi débroussailler ?

Il est nécessaire et obligatoire de débroussailler régulièrement car c'est un des meilleurs moyens de prévention contre les incendies de forêts. Le débroussaillement constitue ainsi une obligation légale pour tous les propriétaires. Sont concernés par cette obligation les espaces tels que : bois, forêts, landes, maquis, garrigues, plantations et reboisement ainsi que la bande des 200 mètres autour de ces formations. Dans cette zone, vous devez débroussailler à 50 mètres autour des constructions et sur 10 mètres autour des voies privées y donnant accès y compris si ces travaux doivent s’étendre au-delà des limites de votre terrain. Ces obligations s’étendent également à la totalité des terrains concernés par le Plan de Prévention des Risques Incendies de Forêt (PPRIF).

Comment bien débroussailler ?

En premier lieu, on pense logiquement aux broussailles, aux végétaux morts ou très secs, aux herbes sèches et hautes. Il convient de maintenir son terrain en état en veillant à nettoyer régulièrement ce type de végétation. Mais les arbres doivent également être taillés au niveau des cimes et des branches hautes, s’ils sont à proximité des murs ou des toits et s’ils sont trop proches entre eux (3 mètres minmum dans les deux cas). Les branches basses doivent être élaguées jusqu’à deux mètres de hauteur. Enfin, les petits arbustes, plantés sous les grands arbres sont à limiter car ils participent à la propagation du feu vers les cimes.

Quelles sanctions en cas de non-respect ?

Le législateur a fixé des sanctions pour non respect de l’obligation de débroussaillement, avec des amendes allant de 135€ à 1500€. Des sanctions civiles peuvent également être prises si un incendie se propage alors que votre propriété n’avait pas été convenablement entretenue. Enfin, sachez que la commune peut faire contrôler par ses agents assermentés l’exécution des travaux de débroussaillement et même les faire effectuer d’office, après mise en demeure, en répercutant le coût à la charge des propriétaires ou occupants. 

 

Obligation Légale de Débroussaillement (OLD) : Tout savoir !

Pour en savoir plus sur le débroussaillement

Sur internet : 
www.var.gouv.fr/l-obligation-de-debroussailler-a1217.html
www.cdig-var.org
www.debroussaillement.com
- Contacter le CCFF de La Londe

- Que faire de déchets de débroussaillement ?

Le CCFF

Le Comité Communal Feu de Forêt (CCFF) de La Londe est un acteur incontournable de la prévention incendie. Le CCFF de La Londe apporte son concours à la commune pour lui permettre d’exercer ses responsabilités en matière de prévention des incendies. Sans pour autant se substituer aux corps des sapeurs-pompiers, le CCFF participe également aux actions de prévention et aux opérations de lutte contre l'incendie. Le CCFF, sous l’autorité du Maire, est composé d’un bureau, d’une équipe d’Alerte, d’une équipe guidage et d’une équipe logistique.

Ses missions et ses moyens

Durant la période hivernale, le CCFF assure des missions d'information, de prévention et de contôle (débroussaillement, usage du feu…). En période estivale, ses 50 membres bénévoles, organisent des patrouilles. Equipés de 3 véhicules tout-terrains dont un véhicule porteur d’eau (pour l'attaque des feux naissants) et restant en contact radio permanent avec les services de secours et d’incendie du Var et la tour de guet de Notre-Dames-des-Anges, le CCFF assure ainsi une vigilance de tous les instants.

Ses activités

- Patrouilles de surveillance du Massif.
- Reconnaissance du terrain : répertorier, baliser et s’informer sur l’état des pistes et du débroussaillement.
- Informations, conseils aux propriétaires et contrôles sur les Obligations Légales de Débroussaillement (OLD).

Vous pouvez prendre contact avec le CCFF auprès de son président Fernand Revest au 06 73 67 41 76.

De nouveaux panneaux informatifs sur les pistes DFCI

La Ville de La Londe et la Communauté de communes Méditerranée - Porte des Maures (MPM) viennent de faire installer 22 nouveaux panneaux informatifs dans le cadre de la lutte contre les incendies de forêts. En charge du dispositif « Guerre du feu » au niveau de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, en tant qu’élu en charge des risques majeurs, François de Canson, Maire de La Londe et Président de MPM, a souhaité que ces panneaux soient rapidement réalisés et installés avec le concours du Comité Communal Feu de Forêt (CCFF).

panneauxdfci2020Epanneauxdfci2020B

Positionnés à l’entrée et au croisement des pistes forestières DFCI (Défense des Forêts Contre l’Incendie), ces panneaux dits « B0 », donnent le numéro et la dénomination de la piste, formalisent l’interdiction de circulation des véhicules, informent sur les comportements dangereux face au risque incendie et rappellent les règlements préfectoraux limitant l’accès au massif en cas de vent fort ou de sécheresse. En outre ces panneaux explicitent, bien sûr, les risques encourus en cas de non respect la législation en vigueur.

panneauxdfci2020A

Ces travaux, menés dans le cadre de la mission de protection des massifs forestiers de MPM seront prochainement étendus aux autres communes de l’Intercommunalité.

panneauxdfci2020Cpanneauxdfci2020D



 

Comment vous débarrasser de vos déchets verts suite au débrousaillement ?

Déchets verts : l'usage du feu est réglementé !

Pour éliminer les déchets verts (feuilles, herbes, branchages, tonte de gazon, aiguille de pins..) de vos débrousaillement, l'usage du feu est interdit par arrêté préfectoral et ce toute l'année* !

Afin d'éliminer ces déchets vous pouvez les utiliser pour faire du compost ou les déposer dans les bacs déchets verts (160 sur toute la commune), ou dans les centres de tri de la Pabourette ou de Manjastre dans le bac prévu à cet effet (valorisé et composté).

Enfin, sachez que l'enlèvement des végétaux pour une quantité maximum de 3m3 est gratuit sur réservation. Renseignement au 0 800 200 073 (n° vert). Ce numéro est accessible du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 16h.

En savoir plus sur la réglementation en vigueur dans le Var

*A noter que l'usage du feu reste théoriquement possible en période verte mais en respectant plusieurs conditions (vent inférieur à 40km/h, moyen d'extinction à proximité, bande de sécurité de 5 mètres autour du foyer, absence de jour déclaré de pollution…). Le non-respect de ces obligations ou du calendrier d'usage du feu est sanctionné par une contravention de 135€ minimum.

Les chasseurs, acteurs du débroussaillement

Trois tronçonneuses pour les chasseurs Londais


Les chasseurs Londais étaient réunis en Mairie, tout dernièrement, pour faire le point sur la saison de chasse qui s'achève. L'occasion pour le bureau de l'Amicale des Chasseurs Londais, association présidée par Jean Fragiacomo, de remettre officiellement à ses trois chefs de battues, un nouvel équipement destiné à l'entretien des zones de chasses. Trois nouvelles tronçonneuses qui vont permettre, tout au long du printemps, de participer à l'effort de débroussaillement, capital pour éviter les feux de forêts, mené par la Ville, le CFFF et les propriétaires Londais.

« Ces tronçonneuses nous sont très utiles pour maintenir propres et débroussaillés les postes de tir et leurs accès, notamment les pistes empruntées, aux beaux jours, en dehors de la saison de chasse, par les promeneurs » explique Jean Fraggiacomo. Une action efficace qui démontre le rôle important des chasseurs Londais dans l’entretien du massif des Maures.

La Londe et MPM entretiennent leurs pistes DFCI

La Sécurité Civile de Brignoles à pied d'œuvre sur les pistes stratégiques


Dans le cadre du contrat pluriannuel passé par l'Intercommunalité, Méditerranée - Porte des Maures avec la Sécurité Civile de Brignoles, un important programme d’entretien des pistes stratégiques contre les incendies de forêt s'est déroulé début juin dans le massif des Maures. Habituellement ces travaux sont réalisés au début du printemps, en avril, mais avec le confinement, les militaires ont dû retarder leur intervention. Et, c'est donc du 2 au 12 juin dernier, que 14 soldats de l’Unité d'Instruction et d'Intervention de la Sécurité Civile n° 7 (USIIC7) de Brignoles ont assuré leur mission.

Equipés d’un bulldozer, d’un chargeur, de deux tracto-pelles et de deux camions, ils ont ainsi entretenu près de 5 kilomètres sur la piste DFCI de Valcros vers le Bababou, notamment au niveau de la montée de la Paline et sur celle de Notre-Dame des Maures au lieu du du Flavanquet. Il s’agissait de débroussailler les accotements, de nettoyer les fossés et les caniveaux, et d’assurer un renivelage des pistes, endommagées par les pluies de l’automne et de l’hiver. Une mission qui va se poursuivre, dans les prochains jours, sur les pistes de Collobrières et de Pierrefeu.