Accueil >Travaux > L'actualité > Après les inondations
bandeauphotcapitaineriejuin15
photobandolittoral2
photobandoenfant3
photobandovignes4

Après les inondations

HOTEL DE VILLE DE
LA LONDE LES MAURES

Place du 11 novembre
BP 62
83250 La Londe Les Maures

Tél : 04 94 01 55 00
Fax : 04 94 01 55 38

HORAIRES D'OUVERTURES
Du lundi au vendredi,
8h à 12h30
13h30 à 17h.

Permanence d'état-civil,
le samedi matin, de 9h
à 11h30.

Par mail
contact@lalondelesmaures.fr

Service d'Intervention Rapide
num


FACEBOOK
Retrouvez la Ville sur Facebook


Et cliquez sur J'aime !


TWITTER
Suivez nos tweets @villelalonde83



APPLICATION IPHONE
Téléchargez l'application sur


ITunes (gratuit)

INSTAGRAM
Consultez nos photos sur la_londe_les_maures_


PLAN DE VILLE
Consultez le plan de La Londe


En cliquant ici

Le point sur les travaux après les inondations

(article mis à jour le 8 février 2017)

Notre-Dame des Maures : les maisons vont être détruites

Consultez sur le sujet La Lettre du Maire

Rendues inhabitables suite aux inondations de janvier 2014, les sept maisons qui jouxtaient le Pansard et qui avait été submergées par les eaux dans le quartier de Notre-Dame des Maures, vont être démolies à compter du lundi 13 février. Les propriétaires avaient auparavant été indemnisés par l'Etat, grâce à l'action de la Ville, dans le cadre du fonds Barnier. Une fois les villas rasées, les terrains, désormais totalement inconstructibles, seront rendus à l'état naturel et pourront dès lors servir de zones d'expansion des crues. 
 
 
 

Mise en place de systèmes de surveillance et d'alertes en cas de crues

La Ville a poursuivi cet automne l'installation de ses systèmes de surveillance et d'alerte en cas de crues.

Après l'installation d'une première caméra sous le pont de la Cave Coopérative (Pansard), une nouvelle caméra a été positionnée sur le Pont Bender (Maravenne) pour prévenir les éventuelles inondations. Ce dispostif de surveillance des rivières doit permettre, grâce à des caméras capables de détecter le niveau du cours d'eau, d'alerter instantanément élus et services compétents, en cas de dépassement d'un certain seuil.
 

 
De plus, deux feux à messages variables lumineux, installés en bord de route sur le pont Bender et au Giratoire de Valcros, permettront, en cas de crue, d'informer les automobilistes de la fermeture temporaire de la route de Valcros. 



Sécurisation et prévention des inondations : la Ville poursuit son action

Lancés tout début septembre, les travaux consistant à réaliser des enrochements sur la berge Est (rive gauche) de la confluence entre le Pansard et le Maravenne sont à présent terminés. Toutefois, parralèlement d'autres travaux ont été menés dans les cours d'eaux comme ici, sur les exutoires pluviaux du Pansard, dans le secteur de l'Ondine et entre les ponts de la Coopérative et Ducournau. Ces canalisations présentes dans les berges ont été reprises et repostionnées. Elles sont ainsi mieux protégées par la mise en place de blocs rocheux. Cela devrait permettre d'éviter que ces tuyaux soit emportés en cas de montée des eaux.

De nouveau travaux d'enrochements à la confluence Pansard/Maravenne

Septembre 2016

Suite à l'accord des services de l'Etat, la Ville de La Londe a lancé une nouvelle phase de travaux de sécurisation post-inondations. Des engins sont en effet à pied-d'œuvre depuis début septembre pour améliorer la protection de la confluence du Pansard et du Maravenne. Ces travaux d'enrochement, sur la berge de la rive gauche du Maravenne, à hauteur du pont de l'Odel Var sont en cours et doivent permettre de protéger le quartier des Bormettes mais aussi de recalibrer le cours d'eau, dont la section s'est avérée trop étroite lors des phases d'inondations.
 
 

Ce nouvel enrochement (de 60m de long sur une hauteur moyenne de 5,50 mètres) doit permettre de protéger la berge du phénomène d'érosion, dans un secteur de forts remous et d’accélération des eaux qui apu atteindre, au pire des crues, un débit faramineux de 450m3/seconde !
Une fois le terrassement de la berg réalisé (comprenant également le déplacement de certaines canalisations d'eau), un "mur" de blocs de rochers, maintenus entre-eux par des liens béton sera érigé.  

Ce nouvel enrochement rejoindra ainsi, dans quelques semaines, ceux déjà réalisés depuis 2014 (sous forme d'enrochements ou de gabions à Valcros, à Notre-Dame des Maures, à Ducourneau et au Pont-Blanc). 

 
 

2ème phase de sécurisation après les inondations : travaux terminés

NOUVEAU

Fin mai les travaux aux Bormettes et à l'Argentière, démarrés en début d'année, touchent à leur fin. Place aux finitions avant la livraison définitive des chantiers. 

Aux Bormettes, la pose des cadres, des grilles avaloirs a été réalisée et la canalisation pluviale, enterrée sous la voie, remplacée. A la mi-mai, la voirie qui longe le canal pluvial a été totalement reprise à neuf sur environ 200m linéaire. Fin mai, début juin, les enclos à containers d'ordures ménagères vont être réinstallé ce qui viendra clore ce chantier.


A l'Argentière, où une nouvelle canalisation pluviale a été créée de la plage vers le dégrilloir du Hameau de l'Argentière, là aussi la dernière phase a été récemment achevée avec la réalisation de la voirie et la pose d'une clôture.


 

Révégétatlisation des berges du Pansard : la vidéo

Merci à M. Patrice Fallot (Président Fondateur de l'association Casques Verts pour cette vidéo)

Revégétalisation des berges du Pansard : une... 

Revégétalisation des berges du Pansard : une expérimentation innovante

MAJ 31 mars : la pose du filet géo-textile a été réalisée et les premières pousses sont déjà visibles.
 

Grâce à la participation financière du Rotary, et en accord avec les services de l'Etat, la Ville, par l'intermédiaire de l'entreprise Guyomard et de l'association des Casques Verts, mène actuellement une expérimentation de revégétalisation sur la berge Est du Pansard, entre le pont Ducourneau et le Pont-Blanc.
 
 
 
Cette opération pilote a pour but de consolider les berges grâce à l'ensemencement hydraulique de graminées placées ensuite sous un filet géotextile, en coco tressé et biodégradable. Une technique déjà connue pour stabilise les talus d'autoroute mais qui n'a jamais encore été utilisée pour une rivière. Cette végétation va ainsi pousser rapidement, protégeant les berges grâce à son réseaux de racines aptes à maintenir en place le talus en cas de montée des eaux. 
 

 
Cette opération a bien entendu été précédée d'un nécessaire nettoyage de la berge comprenant un débroussaillement complet, un bûcheronnage et l'enlèvement des embâcles sur la berge. Cette revégétalisation innovante, sur 1km de berge (côté habitation), est suivie avec attention par d'autres villes, notamment des Alpes-Maritimes qui ont elles aussi été confrontées récemment à des inondations. La mise en place de ce test a en outre intéressé les étudiants du Lycée Agricole de Hyères venus en voisins découvrir cette expérimentation. 

2ème phase de sécurisation après les inondations : le point sur l'avancée des travaux

NOUVELLES PHOTOS

Partis de la plage de l'Argentière, les travaux de création d'une nouvelle canalisation pluviale progressent bien puisque les tuyaux bétons d'1,20m de diamètre ont débouché sur le chemin du domaine de l'Argentière pour rejoindre le dégrilloir.

 
Les travaux sont à présent dans la dernière ligne droite

 
Partie de la plage, la pose des canalisations progresse.

Aux Bormettes, c'est côté mer là-aussi que les travaux ont débuté pour créer un nouveau canal pluvial qui viendra doubler celui déjà existant situé entre les Bormettes et l'Argentière. Et le chantier avance vite puisque les engins progressent rpidement vers l'intersection avec la rue de la rade au cœeur du quartier des Bormettes.

 
Poursuite des travaux en direction du quartier des Bormettes
 
Le lancement des travaux près de la plage

Enfin, sur le port Miramar, aux entrées du lotissement Les Tritons, le chantier visant à créer un réseau pluvial entrent dans leur dernière phase avec notamment la pose de caniveaux-grilles devant les entrées des résidences avant la réalisation d'une couche d'enrobés.

 
Dernières finitions avant la pose de l'enrobé
 
Travaux à l'extrémité de la zone verds le boulevard du Front de Mer

Lancement de la 2ème phase des travaux

(Janvier 2016)

Comme convenu à l'automne avec les services de l'Etat et comme l'avait annoncé M. le Maire lors de ses vœux, les travaux de la 2ème phase de sécurisation contre les inondations, ont débuté en tout d'ébut d'année 2016. Dans un premier temps, ce sont deux chantiers qui ont été lancés concomitamment. Après une période de sondages des terrains, à l'Argentière, la création d'un nouveau réseau pluvial a débuté. Sur 400m linéaires, il permettra, à l'aide de tuyaux d'1,20m de diamètre, de renforcer l'écoulement des eaux entre le dégrilloir de l'Argentière et la plage. L'actuel réseau pluvial, situé sous les résidences, sera ainsi bien moins sollicité lors des fortes pluies. Ce chantier doit s'étaler sur un mois et demi environ.


 

A Miramar, c'est au lotissement Les Tritons qu'un deuxième chantier est également en cours. Il s'agit là de créer un réseau pluvial, sur 200m linéaires afin de préserver le quartier des inondations. Ce nouveau réseau est directement raccordé en trois point à l'actuel qui passe sous le boulevard du Front de Mer. A l'issue des travaux fin févirer/début mars, la voirie sera reprise en enrobés.
 
 
 
Cette deuxième phase se poursuivra prochainnement avec l'élargissement du canal des Bormettes et le busage du réseau pluvial existant dans ce quartier.

Aménagements hydrauliques pour protéger les quartiers

Dans le cadre des travaux de sécurisation des quartiers après les inondations, la Ville effectue actuellement un chantier dans le virage de Chateauvert (en face de la rue du Docteur Alfred-Henry). Cet aménagement est destiné à améliorer l'hydraulique dans le virage. Les bordures ont été abaissées, afin de permettre un écoulement direct vers le fossé pluvial. Un mur de clôture a également été érigé pour empêcher aux eaux de ruissellement d'envahir le lotissement situé rue Antoine-de-Saint-Exupery.

 
 

Dans le même temps, un caniveau-grille a été mis en place devant l'entrée de la rue de la Petite Treille afin de limiter les intrusions d'eaux de ruissellement dans le lotissement.

Inondations : une deuxième tranche de travaux dès 2016

Il y a quelques jours, une visite de terrain s'est déroulée avec les services de l'Etat et les élus pour déterminer les travaux complémentaires, dans le cadre des inondations, qui seront lancés, après obtention des autorisations de l'Etat, à compter du mois de janvier 2016.

Quatre chantiers vont ainsi être lancés très rapidement. L'élargissement du canal d'écoulement des Bormettes, du bassin de rétention à la mer, va être réalisé. De nouveaux enrochements, sur 40 mètres de long, sur la rive gauche de la confluence Pansard/Maravenne, du pont de l'Odel Var vers le port Maravenne, vont être créés. A l'Argentière, une nouveau busage sous la voie de circulation du Hameau de l'Argentière va permettre la pose d'une canalisation avec un diamètre plus conséquent afin d'améliorer l'écoulement des eaux de ruissellement vers la mer. Enfin, à Miramar, dans le quartier des Tritons, la zone sera reprise pour éviter les inondations.
 
 

Un an après les inondations : le reportage de France 3 national

Le week-end dernier, les éditions nationales du week-end des journaux de France 3 ont diffusé un reportage de Louis Laforge sur la façon dont La Londe s'est remise des deux inondations de 2014. Pour ceux qui l'auraient raté, le voici en vidéo.
 
À La Londe-les-Maures, un an après les inondations

Visite de M. le Préfet du Var

M. le Préfet du Var est venu le 16 juillet à La Londe se rendre compte sur le terrain des travaux menés suite aux inondations de 2014 à La Londe. Aux côtés de François de Canson, Maire de La Londe, il a ainsi pu constater les chantiers déjà menés à bien comme le stade Vitria entièrement refait à neuf et qui sera inauguré lundi 20 juillet. Puis il s'est rendu au Pont-Blanc où des gabions ont été posés dans le Pansard, au port où d’importantes réparations ont été menées en amont de la saison estivale puis à la cave des vignerons londais (où il a visité la nouvelle salle d'embouteillage). 

 
 
 

Confortement des berges du Pansard : travaux en cours

La Ville procède depuis la fin juin et jusqu'à la fin juillet à d'importants travaux de confortement des berges du Pansard en deux nouveaux endroits : à Notre-Dame des Maures et à hauteur du Pont-Blanc. Il s'agit de poser des gabions, sortes de bacs métalliques remplit de ballast, pour conforter les berges et réduire l'écoulement des eaux en cas de crue. Cette technique a été privilégiée sur les conseils des services de l'Etat à celle de l'enrochement pour ces deux sites. 

 
 

Au Pont-Blanc, ces gabions sont déjà bien visibles sur une centaine de mètres, rive droite du Pansard, à hauteur de la résidence des Iles du Soleil. A Notre-Dame des Maures, les travaux s'étendent sur une portion de talus de 5 mètres de haut et d’environ 130 mètres sur la rive gauche du Pansard, située en face des propriétés rachetées par l'Etat grâce au fonds Barnier. En outre, la Ville met à profit ce chantier pour enfouir le réseau France Télécom et déplacer une conduite du Canal de Provence. Des réseaux qui passeront désormais sous un route conforté et élargie. 

Fonds Barnier : 6 dossiers d'indemnisation signés !

Dernièrement, Christine Belluot, inspecteur divisionnaire des finances publiques et adjointe au chef de France Domaine, a procédé, en Mairie de La Londe, à la signature de six dossiers d’indemnisation au titre du fonds Barnier. La finalisation de ces dossiers, instruits depuis janvier dernier, va permettre de débloquer les sommes nécessaires au rachat par l'Etat des maisons totalement détruites lors des inondations de 2014 et ainsi permettre la sécurisation des lieux.

Inondations : réunion de terrain avec la mission inter-ministérielle

A la fin mars, une mission inter-ministérielle (Inspection générale du Ministère de l'Intérieur, mission d'inspection du CGEDD - Conseil Général de l'environnement et du développement durable - ainsi que les services de l'Etat dont la DDTM) est venue à La Londe afin d'évoquer, suite aux inondations de novembre 2014, les moyens financiers que l'Etat pourrait attribuer à la commune.

 

Une visite de terrain a ponctué ce rendez-vous de travail qui a permis aux représentants de l'Etat de bien prendre conscience des dégâts mais aussi des travaux déjà effectués par la Ville depuis novembre (enrochements, réhaussement et retalutage des berges). Cette réunion doit permettre de déterminer le montant des financements de l'Etat sur les travaux à réaliser pour la nécessaire sécurisation des biens et des personnes. 
 
 

Inondations : les travaux se poursuivent dans le Maravenne

Après des travaux lancés en urgence dès début décembre 2014, entre la cave coopérative, le pont Ducourneau et le Pont-Blanc, la Ville vient de lancer la deuxième phase des travaux. Ces derniers, situés au niveau de la confluence entre Maravenne et Pansard visent à nettoyer, sécuriser, consolider et élargir les berges. Dans la foulée, un curage du chenal de sortie du port Maravenne viendra mettre un terme à ces travaux d'urgence réalisés en aval par la Ville de La Londe suite aux inondations de novembre dernier avant de lancer de nouveaux chantiers structurants, comme des bassins de rétention, notamment grâce aux résultats de l'étude hydraulique. 



 

La Londe poursuit et amplifie les travaux pour réparer les dégâts des inondations de novembre 2014

Lancés en urgence une semaine à peine après les terribles inondations de la fin novembre 2014, les travaux sur le cours et les berges du Pansard se poursuivent. La digue près du Pont-Blanc, le long du vignoble du Bastidon, est désormais terminée. Renforcée, rehaussée et élargie, cette digue en terre, doit mieux protéger les riverains et limiter les risques de débordement du Pansard à cet endroit.
 
 

Aux abords du rond-point du Général Ducournau, la première phase d'enrochement, au droit du pont et de la station d'avitaillement des camping-cars, est également terminée. En amont du pont, une deuxième phase est en cours. Elle consiste en un retalutage complet des berges. L'objectif est de garder le pied de talus existant et de donner plus de pente à l'ensemble, afin de le stabiliser et d'augmenter la capacité d'écoulement du cours d'eau. Ces opérations vont être menées jusqu'à la fin janvier en remontant vers la cave coopérative. Enfin, les opérations de nettoyage des berges se poursuivent le long de la promenade du Pansard avec de gros travaux menés pour débarrasser les talus des arbres morts et autres broussailles qui ont été charriés par les flots.
 
 

​La Ville entreprend la réfection de la route de Valcros endommagée lors des inondations de novembre dernier

La route de Valcros a été fortement endommagée lors des inondations de la fin novembre 2014. Des réparations provisoires et des mises en sécurité de la voirie avaient été réalisées en urgence début décembre mais l'heure est à présent à une remise à neuf dans ses portions les plus touchées.
 
 

Ainsi, à hauteur de l'entrée de la Valetanne, une réfection de la voirie a été lancée  cette semaine. Elle inclus la reprise de la structure de chaussée, avec la pose d'une nouvelle sous-couche et la pose d'un tapis d'enrobé neuf. Les pistes cyclables endommagées seront également reprises en enrobés ocres. Des travaux identiques sont également menés un peu plus loin, à hauteur de l'entrée du domaine de Tamary avec, en sus, la mise en sécurité de la passerelle en bois qui devrait prochainement être consolidée définitivement. Enfin, tout le long de la route de Valcros, on procède au rebouchage des trous sur les accotements puis au remplacement des glissières de sécurité arrachées par les eaux. A noter que parallèlement, la Ville fait intervenir des équipes du CTM pour effectuer un nettoyage des caniveaux dans les lotissements de Valcros qui ont pour certains été obstrués suite à des éboulements de talus.

 
 

Travaux sur des pluviaux endommagés lors des inondations

Par ailleurs, la Ville a entrepris différents travaux de réparation et de mise en sécurité, notamment sur des pluviaux. Ainsi, sur la route des Borrels, la Ville intervient pour consolider des ouvrages pluviaux endommagés. Sur le chemin communal qui traverse le domaine des Figuières, un cadre de pluvial, posé après les inondations de janvier 2014 est en cours de réparation. Des opérations de curage de fossés sont également menés afin de restituer les capacités d'écoulement des pluviaux. Ce fut récemment le cas, fin décembre, au lotissement des jardins de Provence ou encore à Trapounau (derrière la Sottal vers le Clos Mireille) la semaine prochaine.

Des lycéens du Cours Fénelon pour nettoyer le potager des écoles

Même près de deux semaines après les terribles inondations qui ont frappé la commune et ses habitants, la solidarité ne faiblit pas à La Londe.


 
Ainsi, ce mardi 16 décembre, ce sont deux classes du Cours Fénelon de Toulon qui sont sur le terrain à la Brûlade. 52 élèves et 6 encadrants de deux classes (1ère ST2S - santé/social et terminale ES) sont à pied d'œuvre pour nettoyer le potager des écoles.
 
 

Ce sont les enseignants et les élèves qui ont contacté la Ville pour proposer leur aide. Chaussés de bottes, équipés de gants et de pelles ou de râteaux, ils comptent bien nettoyer la boue et remettre en état les allées du potager qui occupe, à la Brûlade, une superficie d'environ 1,5ha. A noter que cette initiative fait suite à celle déjà menée par ces mêmes lycéens qui, en janvier et février dernier, avaient organisé une collecte de matériel pour les sinistrés londais.
Encore bravo et merci à eux ! 

 

Le point sur les travaux après les inondations de novembre 2014

Lundi 8 décembre 2014

Après avoir obtenu auprès de l'Etat l'assurance de pouvoir mener des travaux en urgence pour sécuriser les berges du Pansard fortement endommagées par les inondations de la fin novembre, la Ville a donc lancé la première phase de ce chantier dès ce lundi. Les engins sont donc au bord et dans le cours du Pansard pour, au plus tôt sécuriser le cours d'eau et ses abords.
 

Au pont Ducournau, un enrochement va être réalisé pour consolider les berges. Un peu plus loin, des gros travaux de débroussaillage ont été entrepris pour éviter que les arbres situés en bord de rivière ne puissent à l'avenir être arrachés par les flots et constituer des embâcles. Enfin, près du Pont-Blanc, ce sont près de 250 mètres de talus en terre de 6m de haut qui sont en cours de réalisation. 
 

Ces travaux d'urgence ont donc, comme le voulait M. le Maire, été lancés très rapidement, à peine une semaine après les terribles inondations qui ont frappé La Londe. Cette rapidité d'exécution, rendue possible par l'esprit combattif de la Ville et l'accord obtenu auprès des services de l'Etat, démontre l'engagement sans faille de la commune pour sécuriser au plus vite les rivières de La Londe.

Cette phase de travaux d'urgence sera suivie de travaux structurants en partenariat avec les service de l'Etat suite à une étude hydraulique complète.

Préparation d'enrochement au Pont Ducournau

Préparation d'enrochement au Pont Ducournau

Sécurisation des berges au Pont Ducournau

Sécurisation des berges au Pont Ducournau

Travaux de sécurisation au Pont Ducournau

Travaux de sécurisation au Pont Ducournau

Nettoyage des berges du Pansard

Nettoyage des berges du Pansard

Nettoyage des berges du Pansard

Nettoyage des berges du Pansard

Nettoyage des berges du Pansard

Nettoyage des berges du Pansard

Nettoyage des berges du Pansard

Nettoyage des berges du Pansard

Création d'un talus le long du Pansard près du Pont-Blanc

Création d'un talus le long du Pansard près du Pont-Blanc

Création d'un talus le long du Pansard près du Pont-Blanc

Création d'un talus le long du Pansard près du Pont-Blanc

Création d'un talus le long du Pansard près du Pont-Blanc

Création d'un talus le long du Pansard près du Pont-Blanc

​Pansard : des travaux d'urgence dès lundi prochain

Suite à la réunion de terrain avec les inspecteurs du Ministère de l'environnement hier lundi et la visite organisée ce mardi matin, en compagnie de Pierre Gaudin, Secrétaire général de la Préfecture, de Richard Feuillade, responsable de la SEMA (Service Eau et Milieux Aquatiques) du Var, et d'Albert Grenier, directeur adjoint de la DDTM ainsi que deux représentants du Conseil Général, la Ville de La Londe a été entendue. 

Le Maire, François de Canson, a obtenu l'assurance de pouvoir démarrer dès lundi prochain des travaux d'urgence dans le Pansard.Il s'agira de taluter les berges et de réaliser des enrochements. Ces travaux permettront de sécuriser la portion comprise entre le rond-point Ducourneau et le Pont-Blanc. 

Cette décision salutaire et de bon sens est le signe que la Ville entend agir vite et fort et démontre que l'adage "quand on veut, on peut" est enfin partagé par les services de l'Etat.
 

Port Maravenne : relevage, nettoyage et sécurisation en cours

Le port Maravenne a été impacté par les inondations du 27 novembre. Selon un premier constat, les lourdes réparations effectuées au printemps dernier, après les intempéries de janvier, ont bien tenu (même si une étude sous-marine approfondie sera nécessaire pour s'en assurer totalement). La Capitainerie du port a recensé 13 navires fortement endommagés dans le bassin n°4. Tous les propriétaires ont été prévenus. 

Depuis vendredi, 9 embarcations ont déjà été relevées et sécurisées par les agents portuaires et 4 sont encore à traiter. Les infrastructures du port ont également subis des dommages. Le réseaux électrique du port Maravenne est détruit, les bornes d'électricité et d'eau potable pour les plaisanciers, remplacées à neuf après les inondations de janvier, sont à changer. L'éclairage publique est endommagé, tout comme certains pieux d'amarrage et les dispositifs de sécurité (bouées, extincteurs) sont partis à la mer. Enfin, un nettoyage des branchages chariés dans le port est en cours.

Les agents portuaires (aidés par des plongeurs SNSM, des pompiers et la protection civile) sont donc engagés à nouveau dans une opération de relevage, de sécurisation et de réparation, assistés par deux grues, dont une de 70 tonnes, mise à disposition par les services de l'Etat, pour extraire les plus grosses embarcations impactées.

 
Deux grues mobilisées pour sortir les embarcations touchées

Deux grues mobilisées pour sortir les embarcations touchées

Relever les bateaux demande du temps

Relever les bateaux demande du temps

L'eau et la boue rendent les navires très lourds

L'eau et la boue rendent les navires très lourds

Des propriétaires sont venus nettoyer leurs bateaux

Des propriétaires sont venus nettoyer leurs bateaux

Le bassin n°4 a été impacté

Le bassin n°4 a été impacté

Des pieux ont été arrachés

Des pieux ont été arrachés

Un gros travail de nettoyage est en cours

Un gros travail de nettoyage est en cours

13 embarcations touchées

13 embarcations touchées

Des travaux de levage sont nécessaires

Des travaux de levage sont nécessaires

Les engins sont à pied d'œuvre

Les engins sont à pied d'œuvre

Le nettoyage des embâcles chariés par l'eau est en cours

Le nettoyage des embâcles chariés par l'eau est en cours

Les agents portuaires nettoient le port Maravenne

Les agents portuaires nettoient le port Maravenne

Inondations : Le Maire de La Londe attend des actes du gouvernement

Au lendemain des terribles inondations qui ont frappé une nouvelle fois La Londe et qui nous plongent dans le deuil, le Maire, François de Canson, a tenu en premier lieu à exprimer son soutien aux familles endeuillées ainsi qu'aux sinistrés. Il a pu évoquer face au Préfet venu sur place et au téléphone avec le Ministre de l'Intérieur sa colère et sa révolte face à l'immobilisme des pouvoirs publics.
 

« Les procédures administratives sont trop longues, trop pénibles, les dossiers n'avancent pas et quand nous prenons des initiatives, nous sommes mis en cause...on préfère protéger les anguilles que nos populations ; Ca suffit !  Et je ne parle pas des financements promis qui n'arrivent jamais. Monsieur le Préfet a compris mon message ; il s'est engagé dès la semaine prochaine à examiner en urgence le dossier de La Londe. Nous nous retrouverons, l'Etat, le Conseil général et la Ville afin d'agir dans les semaines qui viennent pour réaliser une digue qui protégera la partie sud de la Commune. Les travaux à mener sont simples mais doivent faire enfin l'objet d'une souplesse accrue des autorités pour aménager au mieux le lit de la rivière, consolider durablement les berges et ainsi agir efficacement pour protéger la population.  En conclusion, les financements et les autorisations doivent être au rendez-vous, il en va du moral de toute une population. »
 

Inauguration des berges du Pansard

Suite aux inondations de 2014, Il est apparu nécessaire de renforcer les berges du Pansard afin de leur assurer une meilleur résistance à la force de l'eau. Grâce à l'aide financière du Rotary du Var et des Alpes-Maritimes, dans le cadre de son programme "Au fil de l'eau", d'importants et innovants travaux de revégétalisation ont été menés cet hiver en collaboration avec la Ville, l'association Casques Verts et la société Guyomar.


Le dimanche 8 mai dernier, en présence des élus, de Madame le Gouverneur du Rotary (district 1730), ces travaux ont été inaugurés avec la pose symbolique de plants sur les berges par des habitants des zones touchées, par des enfants de la commune et par les autorités. Une stèle a également été dévoilée à cette occasion.





 

Inauguration des travaux de renforcement des... par villelalondelesmaures
 

journée " ...Au fil de l'eau " à la Londe-les-Maures from Infosud on Vimeo.
Vidéo réalisée par Conrad Eberhaerd pour Infos Sud




 
Pour en savoir plus sur les travaux réalisés : cliquez ici